Youtube : 6 vérités étonnantes à connaitre avant de lancer sa chaine

Youtube: 6 vérités à connaitre avant de lancer sa chaine

Être un youtuber ça a l’air facile. Et ça l’est pour certains qui ne se foulent pas vraiment. Mais si vous êtes sérieux dans votre projet, alors il s’agit d’une activité chronophage et parfois ingrate. Voici quelques vérités sur la vie de youtuber à connaitre avant de se lancer.
1 – L’originalité

Je sais, c’est chiant à lire. Mais attention, je ne vous parle pas forcement de faire des vidéos super originales dans leur montage ou leur façon d’être filmées. Pour l’originalité, j’entends votre contenu. Il faut vous spécialiser sur quelque chose de peu monopolisé, ou de tout nouveau. Bon, si j’avais un exemple je ne serais pas là, je serai une Youtubeuse milliardaire.

 

2 – Mort à la spontanéïté

« Oh, je me sens bien aujourd’hui, et si je filmais une vidéo? ». On oublie. Il y a beaucoup trop de concurrence sur Youtube pour filmer une vidéo tous les 36 du mois. Il faut poster de manière constante, régulière, et donc préparer des vidéos à l’avance en cas d’imprévu. Je sais, il y a pas mal de gens qui sont contre, mais vous ferez quoi le jour où vous vous tapez une bonne grippe de deux semaines? (ça sent le vécu)

On écrit, on projette, on filme et on monte à l’avance, c’est la clé de la constance. Et croyez-moi, toutes les grosses chaines le font.

 

3 – Tout beau, tout rose

Écrire, filmer et éditer des vidéos n’a rien de glamour. Ça peut même devenir très stressant si vous vous mettez la pression de filmer une vidéo à tout prix dans un court laps de temps. Et que dire si vous ne vivez pas seul, et donc pas du tout dans un silence absolu? Ça vaut pour tous les types de chaines, mais c’est vrai que c’est encore pire si vous avez une chaine musicale.

 

4 – La route du succès

Arrêtons de nous voiler la face, il y a de grandes chances pour que 1. vous abandonniez au bout de quelques semaines, 2. vous n’atteindrez jamais le succès escompté. C’est dur, mais il faut en prendre conscience pour éviter de se mettre trop de pression. Et pour éviter de quitter son job ou l’école pour se lancer dans Youtube à temps plein. Pour ça on attendra d’avoir une chaine à très gros succès, qui vous fait gagner assez d’argent pour vivre (et non survivre), avec un projet d’évolution viable (déclinaison de produits sur une boutique en ligne, sites de services payants etc).

 

5 – Ouch

Il faut s’endurcir pour être sur Youtube, car comme dans la vraie vie, Youtube est aussi peuplé d’un grand nombre de connards. Et non se prendre des insultes pour rien du matin au soir n’est pas « la rançon du succès », ce n’est pas « normal », vous avez parfaitement le droit de modérer vos commentaires. Le souci c’est quand ces agressions sortent de Youtube et atteignent d’autres réseaux sociaux, voire la vraie vie. Car le harcèlement, même en ligne, reste du harcèlement, et c’est un crime puni par la loi. Alors si vous en êtes actuellement victime, je profite de cet article pour vous rappeler que vous avez parfaitement le droit de demander de l’aide et qu’on ne vous jugera pas pour ça. Vous n’avez pas à subir du harcèlement en ligne, parlez-en autour de vous.

 

6 – Money Money Money

N’allez pas croire que vous allez gagner des milles et des cents en deux mois, et tout ça sans impôts non plus. Gagner sa vie sur Youtube est difficile, c’est pourquoi la plupart des Youtubers s’exportent (ligne de vêtements, produits dérivés, programme minceur, et mon préféré du moment une ligne de marque-page).

 


Lire aussi : 5 conseils pour arrêter de se comparer aux autres

Êtes-vous sur Youtube?

Oui je sais mes questions de fin d’articles sont de plus en plus pauvres. Comme mon compte en banque vers le 15 du mois.


 

Retrouvons-nous sur :

InstagramTwitterYoutube

Jules, blogueuse Grenobloise qui s'ennuie et aime les nouvelles technologies.

Laisser un commentaire