Influencers: qui achète des abonnés Instagram?

Qui achète des abonnés?

ou comment reconnaitre les comptes qui payent pour gonfler leur nombre de followers


Une simple recherche Google vous le dira, l’achat de followers est business florissant. En quelques clics et pour quelques euros, on vous promet la célébrité sur les réseaux sociaux de votre choix. Procédé très critiqué et en infraction avec les conditions d’utilisation d’Instagram, il est pourtant plus répandu que l’on pourrait le penser. Alors comment détecter son utilisation?

Peu importe les promesses, aucun outil ne pourra vous affirmer à 100% que les anomalies détectées correspondent à l’achat de followers.

En effet, les spams et les changements d’algorithme entre autres peuvent expliquer certaines fluctuations. De même, certains sites offrant ces services d’achat procèdent à des « échantillons gratuits », et pour vous vanter les mérites de leurs prestations vous offrent un certain nombre d’abonnés. Évidemment, ces explications sont valables s’il s’agit d’une légère fluctuation, et pas d’un bond de 100 000 abonnés supplémentaires en une nuit.

Alors existe-t-il des outils pour identifier, ou du moins avoir de forts soupçons sur qui achète ses followers?

On dira qu’il y a trois méthodes différentes.
1. Les outils d’audit:

On retiendra principalement le site followercheck (followercheck.co), qui analyse le compte Instagram souhaité et affiche le nombre d’abonnés réels, et le nombre de faux abonnés. Il indique aussi les pseudos des comptes d’abonnés les plus suspects. Le site analyse un échantillon de 150 abonnés au hasard et défini s’ils sont fake selon les données renseignées ou non-renseignées sur le profil, ainsi que la proportion abonnés/abonnements.
On peut donc s’interroger sur la fiabilité de cette méthode, car profil peu renseigné n’est pas forcement égal à bot.

2. Utiliser ce qui est visible à tous: l’engagement

On estime qu’un taux d’engagement, pour chaque post, inférieur à 10% indique un grand nombre de faux followers. Par exemple, si un compte a 60 000 abonnés, 100 « j’aime » par photo est assez suspicieux. Mais dans ce cas là, ça parait évident. Malheureusement les nombreux changements d’algorithme d’Instagram n’aident pas à augmenter le taux d’engagement, ils ont même plutôt tendance à le faire diminuer.
Alors comme pour le site internet présenté un peu plus haut, vous pouvez regarder le profil des abonnés du compte. Ont-ils une photo, des posts?

3. Enfin, on peut regarder l’évolution:

Et ce via le site SocialBlade.com (un site que j’utilisais beaucoup pour ses stats sur Youtube il fut un temps). Pour cela, il vous suffit d’entrer le nom d’utilisateur, et d’analyser la courbe mensuelle d’évolution des abonnés. Bien sûr, les données sont restreintes et ne couvrent qu’une petite période. Néanmoins, les irrégularités potentielles sur la courbe d’évolution vous permettront de lever plus ou moins le doute. S’il y a une variation de 100, 200, voir 300 abonnés en l’espace d’une jour, cela peut s’expliquer par un top post, un article de blog populaire ou autre. S’il y a une variation de 2 000, 6 000, 15 000 abonnés en une journée, c’est déjà plus difficile à justifier.


Lire aussi: Bénéfices de l’achat de likes et d’abonnés

Alors voila, vous avez maintenant toutes les clés en main pour jouer au parfaits petits détectives. Avouez-le, on aime tous fouiner, alors à vos claviers!


 

Retrouvons-nous sur :

InstagramTwitterYoutube

 

Jules, blogueuse Grenobloise qui s'ennuie et aime les nouvelles technologies.

Laisser un commentaire