Génération Baltringue: les applis de rencontre ont-elles tué le romantisme?

Les applications ont-elles tué le romantisme à grand coup de dick pics?

Disclaimer: tout ceci correspond à des descriptions utilisées réellement par des hommes à la recherche dont ne sait vraiment quoi, ainsi que pour les textes avec cadre vert « ta réponse » d’Icebreakers (des messages envoyés en premier contact par des hommes non likés). Évidemment toutes ces captures sont anonymes, on ne voudrait pas impacter négativement leur capital chopage. Bonne lecture!

Celui qu’on appelle dans le milieu « le trouduc » :

 

On rappelle que Fifty Shades of Grey est une fiction, et que les connards condescendants sont des connards condescendants. PS: les filles je vous interdis formellement ne serait-ce que d’envisager d’entamer une conversation avec quelqu’un qui, s’il juge que vous n’êtes pas assez intelligente, se servira de vous comme plan cul.

 

Le roi de l’angagement :

Lui c’était pour détendre un peu l’atmosphère avant les cassos qui arrivent. Parce que même s’il ne sait pas trop bien écrire, au moins c’est mignon.

 

Le repris de justice…

Ouais c’est tout moi ça, toujours à trainer au tribubu.

 

Le bipolaire…

Hey, quoi de mieux que de se faire traiter de sale pu** avant même de se rencontrer. Fuck Disney.

 

Le philosophe…

En gros il veut ken avec le sourire. Ou des larmes. Ne me remerciez pas pour la traduction, c’est gratuit.

 

3615 aigri

L’homme se fait violence, l’homme est sur les applis pour ne pas rencontrer quelqu’un. Et l’homme est un poil radin aussi.

 


Lire aussi : Améliorez votre profil en quelques clics

Partagez vos perles! Et ne vous inquiétez pas, il y aura une suite à ce témoignage tranche de vie…

 

Retrouvons-nous sur :

InstagramTwitterYoutube

Jules, blogueuse Grenobloise qui s'ennuie et aime les nouvelles technologies.

Laisser un commentaire