Les applis pour les nuls: Instagram, Snapchat et Tumblr

Cette série d’articles a été inspiré par mon père, le roi des questions cons concernant les réseaux sociaux

Partie 1 :

1 – Instagram :

Fondé en 2010 pour partager des photos moches prises dans l’instantané (« Insta »gram, duh) avec ses connaissances.

La population actuelle? les fans, les profs de yoga, les vieux hommes qui cherchent à pécho (hello les DM), les pros de photoshop… enfin plein de monde quoi.

Le but? Booster son égo à coup de likes. Ou dégonfler son égo dans le cas contraire. Prendre des photos à l’avance pour faire croire qu’on a une vie débordante de voyages et d’activités, et pour avoir un joli feed (en gros la collection de photos qu’il y a sur votre compte. Oui je sais c’est con, mais on a jamais dit que c’était intelligent comme appli). Vendre du thé aussi.

100% superficiel et c’est ce qui plait

Fonction cachée: site de rencontre? Enfin fonction des DM à priori. Genre les mecs vous pouvez pas installer Tinder ou je sais pas moi, Happn? Utilité: Aucune, sauf si vous êtes photographe, prof de yoga ou vendeur de thé. En gros sinon Instagram sert à faire joli (pour pas dire à rien), mais les portraits de maîtres chez les vieux aristos des siècles précédents servaient à rien non plus, ça les empêchaient pas de se faire croquer la face.

Et pour la cent millième fois papa, non ça ne te servirai à rien d’avoir un compte.

 

2 – Snapchat :

Alors celui-ci il va être drôle, principalement parce que je n’ai toujours pas saisi l’utilité de Snapchat.

A part potentiellement pour s’en servir à des fins licencieuses, une appli de contenu temporaire va complètement à l’encontre du but même des réseaux sociaux.

J’aime bien la fonction citation sur WordPress, ça donne l’impression que ce qui est écrit est intelligent alors qu’en fait non. En gros, on pourrait définir Snapchat comme Instagram en moins joli et en beaucoup plus temporaire. Avec le point positif que l’on est informé si quelqu’un fait une capture d’écran.

Notoriété: le fameux filtre chien (celui qui provoque chez mon neveu de trois ans cette réaction débilos qui est de tirer la langue dès qu’il voit mon téléphone en plaidant « ze veut le chien tatie »).

Ajout d’amis pas forcement réciproque (j’ai un article là-dessus si ça vous intéresse, ici), et trois options pour vos photos/vidéos: envoi d’un snap perso, snap aux amis, ou snap à tout le monde.

 

 

3 – Tumblr :

J’ai toujours pas compris.

 


Lire aussi : Les applis pour les nuls: Facebook et Twitter

 

Retrouvons-nous sur :

InstagramTwitterYoutube

Jules, blogueuse Grenobloise qui s'ennuie et aime les nouvelles technologies.

Laisser un commentaire