5 conseils pour arrêter de se comparer aux autres

5 conseils pour arrêter de se comparer aux autres

et de se déprimer inutilement à cause des réseaux sociaux

On le sait, les réseaux sociaux peuvent être sources d’anxiété, voire de déprime. Avec la multiplication des applications (Instagram, Youtube, Facebook etc) nous sommes de plus en plus exposés au quotidien des autres. Au faux quotidien des autres bien souvent. Un quotidien qui peut facilement nous paraître comme « parfait » en comparaison du nôtre. Pas de soucis si vous arrivez à vous en détacher et prendre du recul, mais le problème se trouve lorsque cette exposition crée un sentiment de frustration.

Alors comment sortir de ce cycle toxique et prendre conscience de la réalité? Voici quelques pistes:
1. Prendre conscience que ce qui est affiché sur les réseaux sociaux est soigneusement sélectionné.

Et que la selfie parfaite du premier coup n’existe pas! N’était-ce pas Kylie Jenner qui avait déclaré il y a de ça quelques temps qu’il lui arrivait de prendre une cinquantaine de photos similaires avant d’obtenir la photo qu’elle postait par la suite? Ajoutez à cela que nous interprétons ce que nous voyons sans le contexte réel. Un super jacuzzi? C’est peut-être en réalité celui de mémé Gertrude, la grand-mère aisée de la copine du cousin du compagnon de votre amie facebook, et non celui d’un super hôtel cinq étoiles. Ne comparez pas votre quotidien à leur « show » si j’ose dire.

 

2. Cesser de penser que tout est une compétition.

Si c’est ce que pensent les autres, tant mieux pour eux, mais une telle manière de penser est nocive.

 

3. Être heureux pour les autres.

La jalousie c’est vilain et ça n’apporte rien, sinon d’être aigrie. Et probablement que ça donne des rides. Au final, être jaloux n’aura aucun impact sur l’objet de votre jalousie. Par contre l’impact sur vous sera forcement négatif.

 

4. Changer ses habitudes.

Un éloignement des réseaux sociaux ne peut être que bénéfiques. Si vous passez la majeure partie de votre journée à actualiser votre feed Instagram et à lancer votre Facebook, vous serez forcement exposé à tout ce qui vous mine. Il est donc important premièrement de diminuer le nombre de connexion, puis de s’instaurer des périodes « détox » loin des vlogs à Tahiti et autres photos à dos de chameau.

 

5. Et si rien de tout ça ne fonctionne,

il est peut-être temps de supprimer les comptes qui vous dépriment de vos amis ou de vos abonnements.

 


Lire aussi : Instagram: la vitrine du faux?

Dans une culture de chasse aux likes et à la popularité, comment vivez-vous cette surenchère du toujours mieux? Et quelles sont vos méthodes pour ne pas subir les effets anxiogènes des réseaux sociaux?

 

Retrouvons-nous sur :

InstagramTwitterYoutube

Jules, blogueuse Grenobloise qui s'ennuie et aime les nouvelles technologies.

Laisser un commentaire